Belgique : Appel à Manifestation suite au décès au commissariat du jeune Ibrahima B. agé de 23 ans

par Afrikaleaks La Rédaction
0 commentaire 12 vues

Ibrahima Barry, un jeune bruxellois de 23 ans, est décédé dans la soirée du samedi 9 janvier après avoir fait un malaise dans un commissariat de la zone de police Bruxelles-Nord, le décès du jeune Ibrahima a été constaté aux alentours de 20h22 à la Clinique Saint-Jean. Une heure plus tôt, il arrivait au commissariat dit « Brabant » situé à Saint-Josse.

Après avoir été interpellé sur le coup de 19h aux abords de la gare du Nord pour, selon nos informations, avoir filmé un contrôle de police qui se déroulait à hauteur de l’esplanade de la de la même gare à Bruxelles, le jeune homme a perdu connaissance à son arrivée au commissariat. Il a ensuite été pris en charge par les services de secours avant d’être amené à l’hôpital, où il décédera un peu plus tard. Ses proches, qui s’interrogent sur les circonstances de son interpellation et la cause de sa mort, réclament justice et appellent à une manifestation ce mercredi.

décès du jeune Ibrahima
Ibrahima Barry

Ce samedi 9 janvier, aux alentours de 19h00, des policiers de la zone de police Bruxelles Nord procèdent à un contrôle d’identité à hauteur de l’esplanade de la gare du Nord. Selon nos confrères de Sudinfo, le jeune homme aurait décidé de filmer la scène avant de prendre la fuite pour ne pas lui-même être contrôlé. “Il sera interpellé par la police suite à une poursuite pédestre”, confirme Stéphanie Lagasse, porte-parole du parquet de Bruxelles.

Le jeune homme est alors privé de liberté et emmené au commissariat dit « Brabant » situé à Saint-Josse, et relevant de l’autorité de la zone de police Bruxelles-Nord (Polbruno, active sur Schaerbeek, Saint-Josse et Evere), pour y être entendu. Mais à son arrivée au poste, il perd connaissance. Il sera emmené à l’hôpital, où il décède à 20h22.

Le Parquet a ordonné une enquête afin de déterminer les circonstances exactes ayant entourées le décès du jeune homme.

La famille et les proches de la victime s’interrogent sur les circonstances de l’interpellation du jeune homme, et appellent sur les réseaux sociaux, à une manifestation ce mercredi, afin d’obtenir des réponses sur cette mort tragique.

Le parquet a également demandé de saisir et d’analyser toutes les images de vidéo-surveillance, tant au commissariat que sur les lieux de l’interpellation. Une autopsie et une analyse toxicologique ont été demandées pour établir la cause de sa mort.

YOU MAY ALSO LIKE

Laissez un commentaire

Activer les notifications    OK Non, merci.