Guinée : Début de la campagne de vaccination contre le virus Ebola

par Afrikaleaks La Rédaction
0 commentaire 223 vues
vaccination contre le virus de l'Ebola

La campagne de vaccination contre le virus Ebola a débutée mardi, a déclaré l’Organisation mondiale de la santé (OMS), alors que les autorités s’efforcent de contenir la première résurgence du virus dans ce pays depuis la pire épidémie mondiale en 2013-2016.

La vaccination a été lancée à Gouecke, une communauté rurale dans la préfecture de N’Zerekore, où les premiers cas ont été détectés le 14 février, a déclaré l’OMS, ajoutant que le lancement a commencé par la vaccination des travailleurs de la santé.

Stratégie de la campagne de vaccination contre le virus Ebola

La vaccination utilise la « stratégie de l’anneau » où toutes les personnes qui ont été en contact avec un patient atteint d’Ebola confirmé reçoivent le vaccin, ainsi que les travailleurs de première ligne et les travailleurs de la santé », a déclaré l’OMS dans un communiqué.

vaccination contre le virus ebola
Début de la vaccination contre le virus ebola

La résurgence du virus, qui provoque de graves hémorragies et des défaillances d’organes et se propage par contact avec des liquides organiques, a alarmé les gouvernements de la région et les organisations internationales de santé, qui craignent qu’une épidémie majeure ne submerge les infrastructures de santé déjà confrontées à une pandémie.

Le début de la vaccination contre le virus Ebola permet de circonscrire la situation

La dernière fois que la Guinée a été confrontée à une épidémie d’Ebola, les vaccins étaient encore en cours de développement (…) Grâce à l’expérience et à l’expertise qu’elle a acquises, combinées à des vaccins sûrs et efficaces, la Guinée dispose des outils et du savoir-faire nécessaires pour répondre à cette épidémie

Tedros Adhanom Ghebreyesus – directeur général de l’OMS

La Guinée a enregistré quatre cas confirmés et quatre cas probables, dont cinq décès, lors de la première résurgence du virus Ebola depuis l’épidémie de 2013-2016 qui a tué 11 300 personnes en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

L’OMS a indiqué dans le communiqué que le séquençage du génome est en cours à l’Institut Pasteur du Sénégal pour identifier la souche du virus Ebola.

Reuters

YOU MAY ALSO LIKE

Laissez un commentaire

Activer les notifications    OK Non, merci.