Etats-Unis : Insurrection au Capitole par les pro Trump

par Afrikaleaks La Rédaction
0 commentaire 23 vues

Des milliers de manifestants pro Trump ont envahi ce mercredi le Capitole à Washington, plongeant dans la confusion la session du Congrès qui devait confirmer la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle du 3 novembre. Nous avons assisté cette nuit à une tentative de coup d’état contre les Etats-Unis d’Amérique ayant entrainée 4 morts.

Ses partisans ont investi les terrasses du capitole et provoqué l’évacuation des bâtiments du Congrès, peu après que le vice-président Mike Pence s’est dit favorable à la certification de la victoire de Joe Biden.

Avant que les débats ne sombrent dans la confusion, Mike Pence avait commencé à présider la session conjointe de la Chambre des représentants et du Sénat qui doit officialiser le vote de 306 grands électeurs en faveur de Joe Biden contre 232 pour Donald Trump. Rappelons que Le président sortant, qui refuse de concéder sa défaite, avait appelé ses partisans à défiler à Washington en marge de cette séance protocolaire.

Insurrection au Capitole
Il est question de démettre Donald Trump de ses fonctions

En réaction Facebook et Twitter bloquent les comptes du président sortant Donald Trump. Le réseau social Twitter menace même pour la première fois de bloquer son accès de manière permanente. Facebook a pris une mesure similaire, annonçant bloquer temporairement l’accès à son réseau social à Donald Trump durant 24 heures.

Les pro trump envahissant le Capitole

Cette insurrection présagerait de toute évidence la fin prématurée du mandat du président Trump. Le chaos engendré par l’envahissement du Capitole et les déclarations incendiaires du 45e président des États-Unis ont poussé nombre d’élus démocrates et républicains à se réunir en urgence dans un lieu tenu secret, afin d’envisager l’application du 25e amendement de la Constitution américaine, qui autorise le vice-président et une majorité du cabinet à déclarer le président « inapte » à exercer ses fonctions.

insurrection au capitole
Nuit d’insurrection au Capitole de Washington DC

L’incapacité de Donald Trump à agir pour l’intérêt du pays était Au coeur des débats. La démocrate Elizabeth Warren a été l’une des premières à monter au créneau, craignant que les derniers jours du milliardaire à la Maison blanche ne soient marqués par une succession de dérapages, de violation des lois, de refus d’agir pour le bien commun et de décisions négatives pour l’image des Etats-Unis.

Le 25e amendement permet de démettre le chef de l’État de ses fonctions, de manière temporaire ou définitive, volontairement ou non, lorsque la situation est jugée nécessaire, et dans des circonstances extraordinaires. La Constitution envisage plusieurs cas de figure : si le président démissionne, s’il est frappé d’incapacité ou d’invalidité.

YOU MAY ALSO LIKE

Laissez un commentaire

Activer les notifications    OK Non, merci.