Sénégal : Makhtar Diop nommé DG et vice-président exécutif de la Société financière internationale

par Afrikaleaks La Rédaction
0 commentaire 237 vues
Makhtar-Diop

Makhtar Diop, ex vice-président Afrique de la Banque mondiale, vient d’être nommé à la tête de la SFI, la Société financière internationale, autrement dit la branche en charge de l’investissement privé à la Banque mondiale comme directeur général et vice-président exécutif. Sa nomination prendra effet le 1er mars prochain.

Makhtar Diop, ex vice-président Afrique de la Banque mondiale, vient d’être nommé à la tête de la SFI, la Société financière internationale, autrement dit la branche en charge de l’investissement privé à la Banque mondiale. Premier Africain à occuper ce poste stratégique, celui qui fut aussi ministre des Finances du Sénégal en l’an 2000 est un économiste chevronné et un passionné de développement durable. Il aura en charge de mobiliser les capitaux privés pour le développement des économies.

Makhtar DIOP et Akinwumi Adesina
Akinwumi ADESINA (à gauche) et Makhtar DIOP (à droite)

Où s’arrêtera Makhtar Diop ? L’ex-vice-président de la Banque mondiale qui a dirigé successivement le département Afrique pendant six ans, puis celui des investissements, s’occupera dès le premier mars de la SFI, la Société financière internationale. Une branche dédiée au financement du secteur privé dans le monde, et dont le rôle ne cesse de prendre de l’importance.

A soixante ans, Makhtar Diop est devenu incontournable à la Banque mondiale. Depuis 2018, il gérait le cœur du réacteur de l’institution à savoir les énormes projets d’infrastructures pilotés par la banque.

Ce financier formé à Londres et Paris, qui fut aussi économiste au Fonds monétaire internationale, a connu un bref épisode ministériel au Sénégal, occupant entre 2000 et 2001 le portefeuille de l’Économie et des Finances. On lui doit alors une importante réforme de la Douane et du Trésor sénégalais.

Ses missions principales seront de :

  • stimuler la stratégie 3.0 de l’IFC afin de faciliter la création de nouveaux marchés
  • de mobiliser massivement des capitaux privés,
  • de mettre en oeuvre les engagements pris dans le cadre de programme d’augmentation du capital d’IFC
  • renforcer les liens entre la BIRD, IFC at la MIGA

Ce fils d’avocat, originaire de la région de Louga est réputé calme et discret. Féru d’art martiaux qu’il a pratiqué dans sa jeunesse jusqu’au niveau universitaire.

YOU MAY ALSO LIKE

Laissez un commentaire

Activer les notifications    OK Non, merci.