RDC : Quel Hommage Posthume après le décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo à Dubaï

par Cathy FOFANA
0 commentaire 129 vues
sindika dokolo

L’homme d’affaires et opposant congolais Sindika Dokolo, beau-fils de l’ancien président angolais Jose Eduardo dos Santos, est décédé jeudi 29 octobre 2020 à Dubaï, où il a été victime d’un accident de plongée, ont indiqué vendredi plusieurs médias, citant des proches. Il était âgé de 48 ans.

Il était le fils d’Augustin Dokolo, le premier banquier privé du Zaïre (devenu la République démocratique du Congo), et d’une mère danoise, Sindika Dokolo s’était fait remarqué en 2016 par son opposition farouche contre un troisième mandat du président Joseph Kabila.

Il fut dès lors l’initiateur du mouvement citoyen Les Congolais Debout, surtout actif sur internet.

Il était collectionneur d’œuvres d’art africaines. Il militait pour que ces œuvres ou objets volés soient restitués aux musées africains.

Sindika dokolo
Sindika dokolo – Grand collectionneur d’art

Gel de ses avoirs

Opposant virtuel à Kinshasa, M. Dokolo prospérait dans l’Angola voisin depuis son mariage en 2002 avec Isabel dos Santos, fille de l’ex-président angolais et considérée comme l’une des femmes les plus riches d’Afrique.

En Angola, depuis l’arrivée au pouvoir du président Président João Lourenço, dont le cheval de bataille est la lutte contre la corruption dans le pays, il avait été rattrapé par des révélations sur les montages financiers opaques du couple qu’il forme avec Isabel dos Santos dans différents secteurs tels que le pétrole, le ciment, la distribution, le diamant ou encore la téléphonie. Ses avoirs et ceux de son épouse, et de l’ancien président du conseil d’administration de la Banque de Développement d’Angola (BFA), Mário Filipe Moreira Leite da Silvas, avaient été gelés provisoirement depuis 30 décembre 2019 par le tribunal de Luanda.

sindika-dokolo
Sindika Dokolo et son épouse Isabel Dos Santos

Un juge civil de Luanda avait ordonné en décembre 2019 le gel des comptes bancaires et des actifs du couple milliardaire dans une pléiade de sociétés angolaises.

En janvier 2020 un consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) publient une enquête intitulée les « Luanda Leaks » à charge contre Isabel dos Santos, basé sur le piratage de plus de 715 000 documents confidentiels, d’avoir « siphonné les caisses du pays ». Aussitôt la justice portugaise a ordonné le gel de leurs avoirs principalement investis dans la téléphonie et la banque.

Les Circonstances du décès de Sindika Dokolo

Les autorités policières de Dubai ont donné quelques indications par rapport au décès de Sindika Dokolo. 48 ans, l’homme d’affaires s’était noyé le 29 octobre en faisant de la plongée libre dans le nord de l’île de Deira, rapporte  la Police citée par l’AFP. Les équipes de sauvetage maritime dépêchées sur le lieu sont arrivées, mais sans pouvoir éviter le pire. 

Sindika Dokolo n’était pas à sa première plongée. Selon les témoignages, il était particulièrement attiré par la plongée en apnée ou plongée libre qui est une forme de plongée sous-marine basée sur l’interruption volontaire de la ventilation contrairement à la plongée en scaphandre autonome dans laquelle le pratiquant respire un gaz sous pression stocké dans des bouteilles de plongée.

Sa mort a provoqué plusieurs réactions en RDC tant dans l’opposition que dans les rangs du pouvoir.

Déroulé des obsèques de Sindika Dokolo

Après la cérémonie d’hommage à l’homme d’affaires congolais Sindika Dokolo organisée le 5 novembre par son épouse Isabel dos Santos à Dubaï, où le couple résidait et où Dokolo est décédé le 29 octobre, la famille de l’ex-président José Eduardo dos Santos a prévu d’organiser le 17 novembre trois messes simultanées.

C’est sur sa page facebook officiel que la famille biologique a communiqué. Trois cérémonies seront organisées le même mardi 17 novembre prochain :

Une Cérémonie en hommage à la vie de Sindika Dokolo se tiendra au Musée National du Congo, à Kinshasa, République Démocratique du Congo, à 9 heures.

Une Cérémonie en Memoire de Sindika Dokolo aura lieu à Luanda, Angola à 9 heures.

La Messe Funéraire de Sindika Dokolo aura lieu à la Cathédrale de Westminster, église catholique romaine de Londres, en Grande-Bretagne, le 17 novembre à 10h30.

 

YOU MAY ALSO LIKE

Laissez un commentaire

Activer les notifications    OK Non, merci.