Total participe à la construction d’une forêt en République du Congo

par Afrikaleaks La Rédaction
0 commentaire 535 vues

Le groupe énergétique français Total a annoncé qu’il s’était associé à la société Foret Ressources Management pour planter une forêt de 40 000 hectares en République du Congo, alors que les entreprises du monde entier renforcent leurs politiques en faveur de l’environnement.

Total a déclaré mardi que cette forêt créerait un puits de carbone qui séquestrerait plus de 10 millions de tonnes d’émissions de CO2 sur 20 ans.

république du congo
Le groupe Total

Total et Forêt Ressources Management ont en effet signé un accord de partenariat avec la République du Congo pour planter une forêt de 40 000 hectares sur les plateaux de Batéké.

Ce projet ambitieux et exemplaire s’inscrit dans le cadre du PRONAR, le programme national de boisement/reboisement lancé en 2011 pour étendre le couvert forestier du pays et augmenter la capacité de stockage du carbone, créer de nouvelles entreprises à base de bois pour diversifier l’économie nationale, et favoriser l’émergence d’une économie verte en République du Congo

Rosalie Matondo – ministre de l’Économie forestière de la République du Congo.

La nouvelle forêt créera un puits de carbone qui séquestrera plus de 10 millions de tonnes de CO2 sur 20 ans, qui sera certifié selon les standards Verified Carbon Standard (VCS) et Climate, Community & Biodiversity (CCB). Le projet, financé par Total, inclut des pratiques d’agroforesterie développées avec les communautés locales pour la production agricole et le bois énergie durable. D’ici 2040, une gestion responsable par des coupes sélectives favorisera la régénération naturelle des espèces locales et fournira Brazzaville et Kinshasa en bois d’œuvre et en contreplaqué.

L’opération est conçue pour produire de multiples bénéfices sociaux, économiques et environnementaux. La plantation d’Acacia mangium et auriculiformis sur des plateaux sableux exposés à des feux de brousse récurrents va créer un environnement forestier qui permettra, à terme, d’accroître la biodiversité des écosystèmes. Ces activités, créatrices d’emplois, impacteront positivement plusieurs milliers de personnes. Un fonds de développement local soutiendra des actions au bénéfice des villages riverains dans les domaines de la santé, de la nutrition et de l’éducation.

YOU MAY ALSO LIKE

Laissez un commentaire

Activer les notifications    OK Non, merci.